EMR et emploi : l’éolien marin, secteur d’avenir

 Dans Non classifié(e)

Connaissez-vous l’Observatoire des énergies de la mer ? Dans le dernier rapport de cet institut français (non politique) fondé pour fédérer les soutiens au développement des énergies marines renouvelables, on y apprend que la France dispose de formidables opportunités : « donner naissance à une nouvelle filière industrielle, au croisement de la croissance bleue et de la croissance verte, et créer des emplois durables tout en accélérant la transition énergétique. » En trois extraits du rapport 2017, tour d’horizon des potentiels et perspectives…

2 086 emplois équivalent temps plein (ETP) ont été recensés dans cette étude, reflétant l’activité des 3 catégories d’acteurs intervenant dans le secteur des énergies marines renouvelables (EMR) en France. Des emplois « majoritairement générés par les entreprises prestataires ou fournisseurs de la chaîne de valeur (…) qui proposent sur le marché français et à l’export des éoliennes offshore posées et flottantes et des hydroliennes, des sous-ensembles, des pièces et des composants de machines, des prestations d’ingénierie, des services,… »

 

L’éolien flottant, secteur montant créateur d’activités :

Éolien posé : 57% / Éolien flottant 18%

« Plus de 80% des ETP de la filière des énergies de la mer sont recensés dans les entreprises prestataires ou fournisseurs de la chaîne de valeur. Ce sont ces mêmes entreprises qui ont réalisé la plus grande partie des investissements. Le chiffre d’affaires généré ainsi que les emplois créés augmenteront avec la mise en service des sites pilotes et parc commerciaux à venir. »

 

Envie d’en savoir plus plus ? Rendez-vous sur www.merenergies.fr/documents/OEM-Rapport.pdf

Publications récentes
Exprimez-vous

Posez une question, donnez votre avis sur le projet EolMed

Cliquez ici pour changer le texte.

Tapez votre recherche et validez avec la touche entrée