RTE partenaire des énergies renouvelables en mer

Gestionnaire du Réseau Public de Transport d’électricité, RTE est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. A ce titre, il exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension.

RTE est en charge du raccordement sur son réseau des nouveaux producteurs comme les parcs éoliens en mer et du développement du réseau et des interconnexions avec les pays voisins qui peuvent emprunter le domaine maritime. Dans le cadre de la transition énergétique et sous l’impulsion des pouvoirs publics, le développement des réseaux électriques de forte puissance en mer s’accélère et RTE s’implique pleinement dans ce nouveau challenge.

Raccordement de la ferme pilote d’éoliennes flottantes EolMed – Gruissan

Pour raccorder la ferme pilote d’éoliennes flottantes EolMed au Réseau Public de Transport d’électricité, RTE va créer une liaison sous-marine et souterraine de 33 000 volts sur 27 km environ. Ce projet de raccordement participe au développement des énergies marines renouvelables et contribue ainsi à la réussite de la transition énergétique.

Raccorder les énergies marines renouvelables au réseau électrique existant,
un travail de concertation et d’écoute

Durant l’année 2017, le tracé de raccordement du câble entre le parc éolien et le poste électrique de Port-La-Nouvelle a fait l’objet d’une concertation avec les acteurs du territoire, menée par les équipes du projet EolMed. Grâce à ce travail, des premiers tracés de raccordement sous-marins adaptés aux usagers de la mer et à l’environnement marin ont été identifiés, ainsi que plusieurs tracés de raccordement terrestre réalisés en souterrains.

L’aire d’étude, le « fuseau de moindre impact » et l’extension du poste électrique actuel de Port-La-Nouvelle pour raccorder le parc éolien flottant EolMed au large de Gruissan ont été présentés au public en décembre 2017. Ils ont ensuite été validés, en janvier 2018, par le Préfet de l’Aude en présence de l’ensemble des acteurs de la concertation.

Dans le cadre de la circulaire dite ‘Fontaine’ de la Ministre déléguée à l’industrie du 9 septembre 2002, relative au développement des réseaux publics de transport et de distribution de l’électricité, RTE a mené une concertation sur la question du tracé de raccordement de la liaison sous-marine (partie maritime) puis souterraine (partie terrestre), ainsi que sur l’extension du poste déjà existant. L’objectif était de définir dans un premier temps les limites de l’aire d’étude dans laquelle le projetétait étudié. Dans un second temps, il s’agissait de définir un corridor de passage présentant le moindre impact pour l’environnement naturel, humain et socio-économique, appelé « le fuseau de moindre impact ».

Le raccordement entre le parc éolien flottant et le poste électrique RTE

Dans le cadre de la procédure réglementaire, RTE a poursuivi la concertation sur la question du tracé de raccordement de la liaison sous-marine (partie maritime) puis souterraine (partie terrestre), ainsi que sur l’extension du poste déjà existant de Port-la Nouvelle. Elle a associé les élus, les services de l’Etat, les représentants socio-économiques, les usagers de la mer professionnels et plaisanciers, les associations environnementales, etc. Une présentation au public sur le raccordement a été réalisée en décembre 2017 afin de l’informer sur les objectifs de cette concertation et obtenir son avis. Enfin, le 25 janvier 2018, l’aire d’étude dans laquelle le projet serait étudié, ainsi que le corridor de passage qui présente le moindre impact pour l’environnement naturel, humain et socio-économique, dénommé « fuseau de moindre impact », ont été actés par le Préfet de l’Aude.

La liaison sous-marine de raccordement cheminera du parc éolien jusqu’à la plage du front de mer de la commune de Port-la-Nouvelle où sera réalisé l’atterrage. Cette liaison sous-marine traversera le chenal de navigation du port de commerce et contournera en amont la balise dite « des 30 m » au sud du chenal.

La chambre de jonction entre la liaison sous-marine et la liaison souterraine est prévue au niveau de l’un des parkings goudronnés de la plage.

Depuis l’atterrage, la liaison souterraine de raccordement cheminera tout d’abord par le sud de la zone urbanisée de Port-la Nouvelle avant de bifurquer sur l’avenue du Général de Gaulle. Par la suite, la liaison franchira la voie ferrée en sous-œuvre avant d’arriver à la Combe de Buis pour rejoindre le poste de raccordement électrique de Port-La Nouvelle.

La liaison sous-marine

La liaison sous-marine est composée d’un seul tricâble protégé par une gaine protectrice. Suivant la nature des fonds, et afin d’assurer la sécurité de l’ouvrage, ce dernier sera, de manière privilégiée ensouillé dans le sédiment marin. Si l’ensouillage s’avère impossible, la liaison pourra être protégée par un enrochement, des matelas-béton ou des coquilles en fonte.

Exemple de jetting 

Exemple de charrue

Exemple de trancheuse 

Travaux de l’atterrage

La liaison souterraine

A partir de la chambre de jonction d’atterrage, la liaison souterraine sera composée de 3 câbles distincts, d’un diamètre de 7cm environ, positionnés dans des fourreaux et enfouis dans une tranchée souterraine d’environ 1,50 m de profondeur.

L’atterrage, zone de rencontre entre les câbles sous-marins et souterrains

L’atterrage correspond à la transition entre le secteur maritime et le secteur terrestre. La chambre de jonction sera réalisée dans un ouvrage en béton enterré à environ 2 mètres de profondeur.

Poste électrique de Port-La-Nouvelle

En réunion plénière qui s’est tenue le 25 janvier 2018, dans le cadre de la concertation dite « Fontaine », Monsieur le sous-préfet de Narbonne a validé l’aire d’étude et le fuseau de moindre impact. C’est au sein de ce fuseau que des études sont réalisées pour rechercher un tracé plus fin de l’ouvrage et analyser les incidences du raccordement.

RTE est engagé aux côtés d’EolMed dans une nouvelle étape de la concertation préalable, toujours sous l’égide du garant de la concertation, Monsieur Jacques ROUDIER, qui accompagnera les deux co-maîtres d’ouvrage jusqu’à l’ouverture de l’enquête publique.  RTE assure, aux côtés d’EolMed, la poursuite de la concertation auprès du grand public pour qu’il soit informé des avancées du projet et de la tenue de l’enquête publique qui lui permettra de s’exprimer à nouveau sur le projet de création de la ferme pilote des éoliennes flottantes au large de Gruissan – Port-la-Nouvelle, et de son raccordement.

Téléchargez la validation de l’aire d’étude et du fuseau de moindre impact sud du préfet de l’Aude datant du 14 février 2018, ainsi que le CR de la réunion du 25 janvier 2018 ici

CONTACT

Exprimez-vous

Posez une question, donnez votre avis sur le projet EolMed

Cliquez ici pour changer le texte.

Tapez votre recherche et validez avec la touche entrée