FAQ

Quels sont les impacts du projet EolMed sur l’activité de pêche des chalutiers ? Quelles sont les pistes de co-activités envisagées pour pallier au changement de réglementation sur la zone ?

Une étude socio-économique en collaboration avec le CRPMEM sera menée sur l’année 2017. Cette étude recensera l’ensemble des professionnels travaillant sur l’espace maritime concerné puis identifiera l’impact potentiel de la ferme éolienne flottante sur leurs activités. Sur la base de cette étude, il s’agira de définir des mesures pour réduire et compenser cet impact tout en imaginant, à l’écoute des professionnels, de nouvelles pistes de diversification. EolMed a la volonté de développer une filière de l’éolien offshore en Méditerranée en harmonie avec l’ensemble des activités préexistantes. Pour y parvenir, EolMed travaillera en étroite collaboration avec le monde professionnel de la pêche au travers des commissions existantes, d’ateliers thématiques et de rencontres régulières mises en place dans le cadre de la concertation engagée.

Quels sont les formations et les niveaux attendus pour le développement de l’éolien offshore sur le bassin méditerranéen ?

Les acteurs de la formation sont consultés au travers des ateliers thématiques et de rencontres bilatérales. L’enjeu est de disposer de personnels formés aux compétences dont la filière éolienne offshore flottante aura besoin en Méditerranée. En matière de flotteurs en béton ou acier, les régions disposent de formations bien structurées et réparties sur les territoires. Les qualifications maritimes existantes devront être associées aux formations plus classiques de génie civil ou de maintenance éolienne. La Région Occitanie bénéficie en particulier de l’une des toutes premières formations de maintenance éolienne en France. Les techniciens de maintenance terrestre formés ici n’auront besoin que de ces qualifications maritimes pour pouvoir exercer en mer. Pour la ferme pilote EolMed, environ 320 personnes seront appelées à intervenir à différents moments de la construction pour une durée d’environ 1 an. Pour la partie maintenance, une vingtaine d’emplois seront à créer sur une période d’une vingtaine d’années.

Est-il prévu une mutualisation des études avec les projets sur la Méditerranée ?

Dans le cadre de son développement, EolMed souhaite que les projets offshore flottants en Méditerranée mutualisent, dans un but scientifique, leurs études et leurs résultats. Dans un premier temps, les études de chaque consortium sont lancées afin de constituer les dossiers d’études d’impacts propres à chaque projet ; cependant il est envisageable que les consortiums puissent développer des mesures d’accompagnement qui soient communes afin de prendre en compte les impacts identifiés qui seront communs à tous.

Quelle sera la longueur et quels matériaux seront utilisés pour la chaine d’ancrage des flotteurs ?

A ce stade des études, le projet prévoit 3 lignes d’ancrage par flotteur, chaque ligne d’ancrage comportant deux chaînes d’ancrage. Les ancres, la longueur de la chaine d’ancre ainsi que les matériaux constitutifs de cette dernière seront définis à l’issue des études géophysique et géotechnique menées dans le cadre du dossier d’étude d’impact. On envisage une chaine comportant successivement, depuis le flotteur, des maillons en acier suivie d’une ligne en matériau synthétique pour se terminer à nouveau avec des maillons en acier jusqu’à l’ancre. Cela permettrait de limiter l’érosion des fonds marins et l’usure de la chaine.

Les récifs artificiels font-ils partie des mesures compensatoires envisagées ? A t-on un retour d’expérience à leur sujet ?

Les récifs artificiels pourraient effectivement constituer une mesure compensatoire intéressante, parmi d’autres. De nombreuses études sur les récifs artificiels ont été menées en Europe et ailleurs, qui montrent leur intérêt pour la ressource halieutique. Dans le cadre des études en cours, nous allons en faire la synthèse et communiquer les principaux résultats.

Est-ce que le câble de raccordement de la ferme pilote pourra être réutilisé pour raccorder la ferme commerciale ?

Le raccordement électrique de la ferme pilote est prévu pour quatre éoliennes uniquement. Son câble n’est pas dimensionné pour des éoliennes supplémentaires ou d’autres sources d’énergies.

La filière éolienne offshore flottante est présentée comme une filière économique, mais peut-elle contribuer au développement des sports de glisse ?

L’éolien offshore flottant est une filière économique émergente. Comme la filière de la glisse, elle tire parti des vents forts présents en Méditerranée. Au large de nos côtes, de grands événements sportifs comme le Mondial du Vent et le Défi Wind cherchent à se développer. Le projet EolMed pourrait être associé à ces événements et devenir un appui pour les filières naissantes qui les portent.

Dans le cadre du projet EolMed et conformément à la législation, des suivis doivent être mise en place ? Sur quelles thématiques ces suivis devront porter ? Et quelles formes ces derniers prendront ? Quelle est la bibliographie utilisée pour les études ?

EolMed s’engage à mettre en place les suivis permettant d’évaluer (i) les impacts réels de l’installation ainsi que (ii) l’efficacité des mesures ERC prévues dans le cadre de l’étude d’impact. Le contenu de ces suivis sera établi en fonction des enjeux et des impacts identifités (ex. suivi des habitats benthiques, suivi de la mortalité de l’avifaune, etc.) et couvriront la phase de construction, d’exploitation et de démentèlement du projet. Les résultats issus des suivis seront mis à la disposition du public sur le site d’EolMed.

Exprimez-vous

Posez une question, donnez votre avis sur le projet EolMed

Cliquez ici pour changer le texte.

Tapez votre recherche et validez avec la touche entrée