Le mot du garant

garant-copie

La concertation a été lancée  le 20 janvier 2017. QUADRAN a sollicité la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) qui a désigné Jacques ROUDIER comme garant de la concertation.

La concertation officielle s’est terminée le 15 septembre 2017. Le garant Jacques ROUDIER continue à accompagner les équipes du projet EolMed dans leur démarche volontaire de poursuite de travailler avec les acteurs concernés par le projet et la population. Nous avons souhaité recueillir ses impressions.

Dans votre fonction de garant, quel est votre rôle auprès du maître d’ouvrage et du grand public et quelles sont les qualités nécessaires pour le remplir ?

Le garant, qui est à la fois indépendant vis-à-vis du maître d’ouvrage et neutre vis-à-vis du projet est chargé de veiller à ce que la concertation conduite par le maître d’ouvrage se fasse conformément aux valeurs du débat public : toucher le maximum de citoyens, leur apporter une information la plus exacte et complète possible, recevoir leurs questions et leur apporter des réponses, recueillir leurs avis, suggestions, propositions et veiller à ce qu’ils soient pris en compte.

Quelle appréciation portez-vous sur la première phase de concertation ?

La concertation préalable a permis de faire connaître le projet dans son territoire d’implantation. Le maître d’ouvrage a mobilisé de nombreuses formes d’échanges avec les publics les plus variés. Un grand nombre d’aspects du projet ont été abordés ; les participants ont exprimé à la fois leur adhésion globale mais aussi leurs attentes et leurs points de vigilance. J’ai en particulier noté l’assiduité des participants aux ateliers thématiques, la diversité des publics touchés lors des rencontres de terrain ou la richesse des propositions de l’atelier citoyen pour l’accompagnement du projet.

Que peut-attendre le public de la suite de la concertation ?

Après confirmation du projet par le maître d’ouvrage, il importe de poursuivre les échanges avec le public sur la mise au point du projet, de répondre à ses questions et de recueillir ses observations et ses suggestions sans attendre la phase plus formelle de l’enquête publique. Au moment de la concertation préalable, un certain nombre de points restaient à finir d’étudier et à finaliser, qu’il s’agisse de l’implantation des éoliennes, du tracé du raccordement au réseau terrestre, dont RTE est devenu le maître d’ouvrage, ou des impacts du projet sur les activités et les milieux et des mesures de réduction, de compensation ou d’évitement » que le maître d’ouvrage prévoit pour y remédier. De même, les dispositifs d’information ou de suivi scientifique durant la construction et l’exploitation du projet méritent attention. Les moyens d’échanges précédemment utilisés doivent donc être prolongés et mobilisés à cette fin.

Vous êtes également membre de la commission particulière qui pilote le débat public sur la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Que pouvez-vous nous en dire ?

La Programmation pluriannuelle de l’énergie fixe, dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015, les grandes orientations de la politique pour l’énergie dans une vision à dix ans. Sa révision, objet de débat public jusqu’au 30 juin 2018, couvrira la période 2019 – 2028. La PPE est donc le référentiel de politique publique dans lequel un projet comme celui de Gruissan se réalise

Ce débat est l’occasion, pour chacun d’entre nous, de s’informer et d’exprimer ses préférences sur l’enjeu de société qu’est l’énergie. Chaque citoyen est en effet concerné par les questions d’énergie, d’abord comme consommateur sous diverses formes, et maintenant, pour un nombre chaque jour croissant d’entre eux, comme producteur. Vous trouverez sur le site dédié https://ppe.debatpublic.fr/toutes informations sur le moyen de participer au débat.

Qui peut contacter notre garant et comment ?

Tous ceux qui le souhaitent peuvent contacter Monsieur Roudier, dès lors que la question porte sur l’organisation de la concertation, à l’adresse suivante : garant.eoliennesgruissan@gmail.com

Les questions sur le projet lui-même doivent être adressées au maître d’ouvrage via contact@eolmed.fr

Exprimez-vous

Posez une question, donnez votre avis sur le projet EolMed

Cliquez ici pour changer le texte.

Tapez votre recherche et validez avec la touche entrée